Passés
Pas de miracle mais un beau match !

Pas de miracle mais un beau match !

Le 04 déc. 2016

de 12h à 19h30

AGJA SENIORS A
1
-
7
GIRONDINS BX B

Compte-rendu

Une belle assemblée cet après-midi au stade Batany pour accueillir cette rencontre de gala pour le club entre l'équipe Première de l'AGJA et l'équipe de CFA 2 des Girondins de Bordeaux.

Les spectateurs étaient là, l'ambiance y était et même le temps, magnifique, était aussi de la partie. L'entrée des 2 équipes, accompagnées de jeunes joueurs U9 et U10 (qui nous gratifièrent d'un maganifique "Challenge AGJA" à la mi-temps !) fut très sympathique.

La  première mi-temps fut réellement très plaisante à regarder. Caudéran jouait vraiment bien, tenait tête à son prestigieux adversaire et ne cédait pas trop de terrain. Le grand mérite en revient à tous mais surtout dans cette première période à un Greg, un gardien en état de grâce, qui réalisa une demi-douzaine de très belles parades dont notamment 2 balles stoppées à ras-de-terre sur des réflexes extraordinaires alors qu'on voyait déjà le ballon au fond des buts.

Malheureusement l'AGJA allait "bêtement" craquer sur un tir violent qui heurtait la transversale et rebondissait sur le terrain. Devant la ligne de but, sur la ligne ou bien derrière la ligne ? Faute de "goal-line technology" et sur décision du duo arbitral concerné, le but était accordé et les Girondins ouvraient donc le score. C'était un peu rageant car jusque là l'équipe avait bien tenu et ce but incertain était frustrant.

Caudéran se procurait une ou deux occasions intéressantes. Une très belle action menée côté gauche s'achevait sur un amour de centre en retrait dans la surface pour Thomas qui réalisait une reprise parfaite mais détournée magnifiquement par le portier bordelais (Gaëtan Poussin, gardien de l'équipe de France U18 quand même...). Les Girondins marquaient une seconde fois quelque temps plus tard et la mi-temps intervenait sur cette marque de 0-2, pas illogique mais qui laissait quand même de vrais espoirs aux Blancs de Caudéran.

Ces espoirs allaient encore s'accentuer au début de la seconde période quand Caudéran, continuant à faire face vaillamment, allait trouver le chemin des filets girondins. Le mérite en revint à Julien qui avec autorité venait bousculer, sans faute,  un adversaire qui remontait le ballon au milieu de terrain, s'emparait du ballon, accélérait et venait battre en face-à-face le gardien girondin pour réduire le score à 1-2. Ce but salué avec passion par tout le stade laissait entrevoir, peut-être, une suite de match enthousiasmante. 

Malheureusement les choses allaient tourner autrement... Logiquement sans doute mais assez cruellement pour les caudéranais. Le 3ème but girondin marqué peu après fut en effet cruel dans son déroulement. Sur une balle jouée en profondeur le n° 8 girondin, Robin Maulun, était en effet en position de hors-jeu mais il ne joua absolument pas le ballon. Le juge de touche leva malgré tout son drapeau mais dans le même temps un autre joueur visiteur, en position licite, continua l'action, s'avanca vers le but de Greg et trompa celui-ci. Cela faisait 1 - 3 car l'arbitre valida le but malgré les protestations des joueurs de Caudéran, notamment auprès de l'arbitre assistant qui avait bel et bient levé son drapeau.

Cédant un peu à l'énervement, l'AGJA perdait sa maîtrise et Greg, irréprochable jusque là, commettait une faute de main malheureuse sur un tir de loin qu'il laissait partir dans son but... 1 - 4 l'addition s'aloudissait. Les locaux souffraient, avaient de plus en plus de mal à tenir le ballon et à repousser les assauts girondins. 3 autres buts allaient être inscrits dans la dernière demi-heure, dont un sur une magnifique frappe surpuissante de Sofian Valla depuis l'angle de la surface et un autre tout en finesse et en précision de Robin Maulun, logeant tranquillement du plat du pied le ballon au ras du poteau gauche de Greg depuis les 18 m.    

7 à 1 au final, c'est lourd, ça fait mal quand on a eu quelques espoirs d'un score plus serré, envisageable au vu de la première période. Mais un score évidemment assez logique malgré tout au regard de l'écart de niveau de compétition entre les 2 adversaires du jour.

Rien à reprocher à nos joueurs sauf quand même certains comportements un peu inutiles que ce soit en paroles ou en actes (on ne peut pas "mourrir" sous les coups adverses 5 ou 6 fois de suite dans un match et rester crédible aux yeux de l'arbitre, de ses adversaires, de ses partenaires et de tout un stade...).

Au final un beau match, de beaux souvenirs, et certainement donc aussi une certaine frustration. L'équipe a fait plaisir à son public et a montré qu'elle avait réellement de belles capacités qu'elle doit exprimer au mieux d'abord à son niveau de compétition actuelle. Il faudra ainsi le faire dès la semaine prochaine en championnat, en déplacement à La Ribère.

AGJA Caudéran : Greg, Maxime, Moctar, Kako, Anis, Demba, Jérôme, Youyou, Olivier, Thomas, Julien, Damien, Quentin, Pierre. Entraîneur : Christophe Sanchez Fernandez

Girondins de Bordeaux : Poussin, Koundé, Verdon, Biatoumoussoka, Makiadi, Njiké (Corinus, 60'), Maulun, Kebbal (Dumai, 60'), Noc, Castera (Valla, 60'), Romil. Entraîneur : Patrick Battiston.

Photos ici

Le compte-rendu de la rencontre par le site cfagirondins

 

   

Pas de miracle mais un beau match !

Match de 16èmes de finale contre la CFA 2 des Girondins de Bordeaux.

Dommage, mais logique ...


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.